06 23 36 40 39

«Vendredi 1er novembre, 1er jour sans cigarette, vous avez été fort, déterminé comme jamais, bien sûr la cigarette du matin vous a manqué, celle du matin, celle d’après le déj, celle du (jolie blonde sur l’écran) «tu veux qu’on se mette en terrasse ?», (homme allongé à terre entrain de lutter pour tenir bon) vous avez tenu bon, tu vois c’est pas aussi compliqué (on tend un paquet de clope), et puis ça a été un peu compliqué (un homme tape dans un placard au poing, il est a bout de nerf), alors pour penser à autre chose (homme qui dense sur sa terrasse moitié nu, vous avez (homme qui coure, torse transpirant, visage transpirant) transpiré, transpiré, transpiré… Mais aujourd’hui vous avez surtout appris une chose, votre envie de cigarette s’arrête après 3 min. Maintenant vous savez. Maintenant vous pouvez.»

Voici les quelques messages qui passent :

  • Il faut être fort et déterminé comme jamais ! ça présage une sacrée difficulté
  • Bien sûr, celle du matin ne peut que vous manquer (manque !)
  • Jolie blonde = appel à la séduction, la drague, « tu veux qu’on se mette en terrasse » ? donc la cigarette est une arme de séduction
  • Moment pénible, «tu vois c’est pas aussi compliqué», tentation avec des images de paquet de clope tendu = le cerveau n’aime pas les contrastes, les écarts, il va aller au plus simple dans le message et là il a le choix entre « c’est compliqué » et « on va te tenter donc il va falloir résister », le message revient à « ça va être compliqué »
  • «et puis ça a été un peu compliqué» Quand on voit un homme taper avec son poing comme un fou dans un placard, c’est que ça va mal ? non !? et pas qu’un peu !
  • Soit vous devenez une personne un peu bizarre « délire solo à danser comme un spermatozoïde chez soi» soit vous avez «transpiré, transpiré, transpiré !» donc si la danse du spermatozoïde ne vous tente pas, vous allez vraiment, mais vraiment en baver !
  • «vous avez surtout appris une chose, votre envie de cigarette s’arrête après 3 min». Oui et bien ça fait cher le fait de ne plus avoir envie, car les 28 secondes précédant ce message, on vous a expliqué tout le contraire en vous donnant toutes les contraintes qui vont vous tomber dessus. Donc vous n’y croyez pas à ce message « votre envie de cigarette après 3 min » et c’est bien normal ! Ce qui est intéressant là, c’est que si vous n’y croyez pas à ce message de fin, vous validez indirectement les messages d’avant, ç’est à dire que vous allez en « baver ». Je sais c’est tordu comme raisonnement mais c’est intelligemment fait, les publicitaires ne sont pas des idiots, loin de là !

Je vous invite à regarder la seconde vidéo de 30 sec, c’est encore plus flagrant et les messages sont encore plus « pour vous aider à arrêter 🙂 »

Prendre rendez-vousDoctolib